hecc senegal
Accueil Petites Annonces Emploi / Stage / CV Actualité Religion People / Buzz


Fermeture de Yavuz Sélim : Macky avoue et s’explique


Fermeture de Yavuz Sélim : Macky avoue et s’explique 


Jusqu’ici, on ne l’avait pas entendu sur l’affaire Yavuz Selim. A présent, il vient officiellement de s’inviter dans le débat.

Jusqu’ici, on ne l’avait pas entendu sur l’affaire Yavuz Selim. A présent, il vient officiellement de s’inviter dans le débat. Le Président Macky Sall a expliqué, ce jeudi, les raisons pour lesquelles l’Etat du Sénégal a décidé de fermer les écoles Yavuz Selim. Et les pressions d’Ankara y sont bien pour beaucoup.

«La Turquie, depuis plus de 3 ans, avait demandé au Sénégal la fermeture de ces écoles pour des raisons qu’elle nous avait exposées, liées un peu à la stabilité du pays et aux activités qui ont été reprochées à ce mouvement (Le mouvement Gulen, propriétaire des écoles). Depuis lors, le Sénégal n’avait pas accepté de mettre à la porte 3000 élèves. Nous avons d’abord exigé de nos partenaires turcs de nous donner d’abord toutes les évidences, et cet exercice a été fait. Par la suite, il y a eu le coup d’Etat qui a eu lieu en Turquie. Et cela a accéléré la demande de fermeture du réseau Gulen en Afrique», a expliqué le chef de l’Etat en marge de l'inauguration de l'Institut de la Francophonie pour l'Education et la Formation.
« Ils ont voulu mettre l’Etat devant le fait accompli »
Mais, le Président Macky Sall indique que l’Etat avait bien discuté avec les membres du mouvement Gulen, propriétaires de l’Ecole ainsi qu’avec les parents d’élèves de sa décision de fermer l’école. Ce, pour qu’ils s’y préparent. «Depuis un an, nous travaillons avec les différents acteurs. D’abord avec l’association des parents d’élèves, avec le réseau lui-même ‘‘Beskent’’. Et l’Etat du Sénégal, considérant la demande de l’Etat Turc, a décidé d’interrompre les activités d’enseignement du mouvement Gulen au Sénégal. Cela a été fait il y a plusieurs mois. Mais comme nous étions dans une année scolaire, on s’est dit il faut continuer les enseignements en attendant la fin de l’année et un communiqué très clair a été fait pour dire aux parents d’élèves de prendre leurs dispositions et leur dire que cette association ne pourrait plus continuer à exercer», renseigne-t-il. Mais, d’après le chef de l’Etat, certains ont fait fi de la décision de l’Etat et ont voulu le mettre devant le fait accompli : «Cela a été fait. Mais, contrairement à toutes ces recommandations, les gens ont voulu mettre l’Etat devant le fait accompli en forçant à l’ouverture de l’école».
Ce que l’Etat va faire
Quant à la situation actuelle des élèves, le chef de l’Etat informe que le gouvernement prendra des mesures pour les accompagner, surtout les plus démunis. L’Etat pourrait même nommer un proviseur pour que les cours démarrent au plus vite, dit-il.«J’ai donné des instructions au gouvernement pour que tous ces élèves, pris en charge par Yavuz Selim, issus de familles modestes, soient accompagnés. L’Etat doit les accompagner. Et si l’Ecole reprend, puisque la vocation n’est pas de fermer une école, de s’assurer de la qualité de ceux qui doivent exercer cet enseignement. Je pense que cela a été fait. Et même en attendant, l’administration peut mettre un proviseur. Ce qui pourrait permettre la réouverture des classes immédiatement. » Auteur: Youssouf SANE - Seneweb  Lire la suite: http://www.senorama.com
   
     
                       
   
   
   
  Retrouvez Senorama.com sur Google+
Email: fridayadiouma@gmail.com
Téléphone: +221774255466
Sénégal , Dakar , Cité des eaux
   
Partenaires askanbi.com  ecole-chezdonald.com heccpikine.com
<br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br>
 
 
Actualite

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage
Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages


Politique

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »
« Avec cet appel d’offres, au lieu d’avoir 42% dans le capital de la société d’exploitation, on va avoir 55%. C’est 13 points que les Sénégalais


Actualite

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés
Cheikh Diop, l’homme qui a tenté de s’immoler par le feu devant le Palais, est finalement mort. Me Assane Dioma Ndiaye, son avocat


Actualite

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais
Cheikh Diop est mort. Selon des sources proches de sa famille contactées par emedia.sn, l’homme qui s’est immolé devant le palais présidentiel


Actualite

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards
Abbas Jaber dément devoir à l’État du Sénégal 45 milliards de francs Cfa. « Aucune réclamation n’a été faite à Transrail


Societe

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme
Un homme a été aspergé d’essence et brûlé vif par sa femme ce dimanche aux Maristes. Vox Populi renseigne que le tort de la victime


Societe

Ndiassane : La guerre de succession est ouverte

Ndiassane : La guerre de succession est ouverte
La succession de Cheikh Bouh Mouhamed Kounta, le khalife de Ndiassane décédé et inhumé ce dimanche, installe la polémique dans la cité religieuse.


Actualite

Macky attendu à Ndiassane cette après-midi

Macky attendu à Ndiassane cette après-midi
Le chef de l’État est annoncé cette après-midi (15h) à Ndiassane pour présenter ses condoléances suite au décès du khalife des khadres


Actualite

Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mouhamed Ndiaye

Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mouhamed Ndiaye
Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mamadou Mouhamed Ndiaye


Actualite

Revue de Presse du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Ahmed Aidara

Revue de Presse du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Ahmed Aidara
Revue de Presse du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Ahmed Aidara


Politique

Ndoulo : Macky Sall parrainé par des morts

Ndoulo : Macky Sall parrainé par des morts
« J’ai vu qu’ils ont inscrit des personnes décédées depuis longtemps sur leurs listes ».


Actualite

Revue de presse Rfm du vendredi 02 novembre 2018 par Mouhamed Ndiaye

Revue de presse Rfm du vendredi 02 novembre 2018 par Mouhamed Ndiaye
Revue de presse (Wolof) Rfm du vendredi 02 novembre 2018 par Mamadou Mouhamed Ndiaye


Actualite

Revue de presse (Wolof) Zik fm du vendredi 02 novembre 2018 par Ahmed Aidara

Revue de presse (Wolof) Zik fm du vendredi 02 novembre 2018 par Ahmed Aidara
Revue de presse (Wolof) Zik fm du vendredi 02 novembre 2018 par Ahmed Aidara


Justice

Transrail : L’Etat réclame 45 milliards à Abass Jaber

Transrail : L’Etat réclame 45 milliards à Abass Jaber
L’Etat du Sénégal a décidé de poursuivre l’homme d’affaires, Abass Jaber, dans le cadre de sa gestion de Transrail. Selon le ministre délégué en charge


International

Les soldats pourraient tirer sur les migrants s'ils leur jettent des pierres

 Les soldats pourraient tirer sur les migrants s'ils leur jettent des pierres
L'armée américaine pourrait être amenée à tirer sur les migrants tentant d'entrer illégalement aux Etats-Unis si ceux-ci jettent des pierres sur les soldats