hecc senegal
Accueil Petites Annonces Emploi / Stage / CV Actualité Religion People / Buzz


LA MÈRE D'AÏCHA Ma fille est morte à l'hôpital de Pikine à cause d'une négligence


LA MÈRE D'AÏCHA  Ma fille est morte à l'hôpital de Pikine à cause d'une négligence  


Faty Kaba, mère d'Aïcha : La vérité sur les circonstances du décès atroce de ma fille

Son visage témoignait encore de la douleur qu'elle ressent depuis le décès de sa fille dans des conditions tragiques. Mais, stoïque, Faty Kaba, encore habitée par la tristesse, nous a accueillis dans sa demeure à la cité Comico de Yeumbeul où elle habite. Elle est revenue sur les circonstances du décès de sa fille Aïcha. Pour elle, sa fille qui était en classe de 5ème au Cem Niague, a perdu la vie par négligence, mais pas à cause d'une somme de 200 000 francs.

La raclette lui a perforé le bas ventre Les faits se sont passés vers 11 heures ce le jeudi 12 octobre. Ma fille avait fait une chute au moment où elle nettoyait la terrasse. Elle avait glissé et elle est tombée sur le bâton de la raclette qui s'est enfoncé en elle. Elle a poussé un grand cri avant d'extirper le bâton qui est même sorti avec un bout de sa chair. Puis, du sang a commencé à couler. Après quelques instants, l'écoulement s'est estompé. Les premiers soins ont été effectués par mes voisins avant mon arrivé.
Ce que le médecin m'a dit… Arrivé à l'hôpital, le médecin m'a dit : puisque l'enfant est fatigué, nous allons procéder à une chirurgie pour voir ce qu'elle a dans son ventre. Il ne faut surtout pas t'inquiéter, c'est une petite ouverture pour soulager votre fille. Il faut qu'on l'opère''. Et je lui ai dit qu'il n'y a pas de problème. Après s'être renseigné, il est revenu me dire que les frais de l'opération s'élevaient à 200.000 francs Cfa. Mais, que le paiement n'était pas urgent. ‘‘Vous pouvez payer après l'opération'' a-t-il dit. Et je lui ai demandé combien de jours allait durer l'hospitalisation, il m'a dit 4 à 5 jours et m'a demandé si je pourrais rassembler la somme avant cette date ? Je lui ai répondu que oui, mais que je devais d'abord en parler avec ma mère .
La négligence a tué ma fille Ma fille n'a pas été bien accueillie à l'hôpital. J'ai interpellé le docteur pour lui demander s'il n'avait pas de calmant pour arrêter la douleur de mon enfant. Il m'a répondu: on lui a administré des calmants . Je lui ai répondu que non. Puis, il m'a demandé d'attendre, qu'ils vont envoyer quelqu'un pour le faire. L'attente pour bénéficier des soins a duré environ deux (02) heures de temps ou même plus. Elle a été perfusée trois (03) fois, devant moi. Il n'y avait pas de contrôle . Il arrivait que la bouteille de perfusion soit épuisée et qu'il n'y ait personne pour arrêter le mécanisme. Le sang de Aïcha remontait dans la bouteille vide. C'est aux gardiens que je demandais de l'aide pour y remédier. C'est à cause d'une négligence que ma fille a subi de telles tortures.
L'argent n'était pas le problème Quand j'ai eu ma mère au téléphone, elle m'a dit : Faty, ça (l'argent) ce n'est pas un problème. Même si c'était un million, nous sommes prêts pour le payer. Il faut signer l'autorisation pour qu'elle soit opérée. D'ailleurs, j'arrive . C'est ma mère qui a parlé avec le docteur et a signé l'autorisation. Ils ont dit qu'ils vont l'opérer. Puis, Aïcha est amenée au bloc à 23 heures. Le chirurgien nous a dit qu'elle a été opérée à 3 heures du matin. Quand je suis venue pour leur parler, ils m'ont demandé de faire doucement, car la salle d'opération est pleine. Et en plus, on doit faire des analyses sanguines et de sucre à l'enfant car ils ne savaient pas ce dont elle souffrait.
Je parle pour sauver d'autres personnes Ma fille a perdu la vie à cause de la négligence. Je le dit et je le répète, si c'est ça qui leur fait mal. Je n'ai aucun intérêt à dire des contrevérités. Je fais ça pour sauver d'autres personnes. Beaucoup de gens ont été amenés devant moi. Même les femmes enceintes qu'on y a trouvées on ne leur accordait aucune attention. Ils ne les regardaient même pas. Auteur: Ndèye Fatou NDIAYE - Seneweb  Lire la suite: http://www.senorama.com
   
     
                       
   
   
   
  Retrouvez Senorama.com sur Google+
Email: fridayadiouma@gmail.com
Téléphone: +221774255466
Sénégal , Dakar , Cité des eaux
   
Partenaires askanbi.com  ecole-chezdonald.com heccpikine.com
<br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br>
 
 
Actualite

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage
Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages


Politique

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »
« Avec cet appel d’offres, au lieu d’avoir 42% dans le capital de la société d’exploitation, on va avoir 55%. C’est 13 points que les Sénégalais


Actualite

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés
Cheikh Diop, l’homme qui a tenté de s’immoler par le feu devant le Palais, est finalement mort. Me Assane Dioma Ndiaye, son avocat


Actualite

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais
Cheikh Diop est mort. Selon des sources proches de sa famille contactées par emedia.sn, l’homme qui s’est immolé devant le palais présidentiel


Actualite

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards
Abbas Jaber dément devoir à l’État du Sénégal 45 milliards de francs Cfa. « Aucune réclamation n’a été faite à Transrail


Societe

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme
Un homme a été aspergé d’essence et brûlé vif par sa femme ce dimanche aux Maristes. Vox Populi renseigne que le tort de la victime


Societe

Ndiassane : La guerre de succession est ouverte

Ndiassane : La guerre de succession est ouverte
La succession de Cheikh Bouh Mouhamed Kounta, le khalife de Ndiassane décédé et inhumé ce dimanche, installe la polémique dans la cité religieuse.


Actualite

Macky attendu à Ndiassane cette après-midi

Macky attendu à Ndiassane cette après-midi
Le chef de l’État est annoncé cette après-midi (15h) à Ndiassane pour présenter ses condoléances suite au décès du khalife des khadres


Actualite

Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mouhamed Ndiaye

Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mouhamed Ndiaye
Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mamadou Mouhamed Ndiaye


Actualite

Revue de Presse du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Ahmed Aidara

Revue de Presse du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Ahmed Aidara
Revue de Presse du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Ahmed Aidara


Politique

Ndoulo : Macky Sall parrainé par des morts

Ndoulo : Macky Sall parrainé par des morts
« J’ai vu qu’ils ont inscrit des personnes décédées depuis longtemps sur leurs listes ».


Actualite

Revue de presse Rfm du vendredi 02 novembre 2018 par Mouhamed Ndiaye

Revue de presse Rfm du vendredi 02 novembre 2018 par Mouhamed Ndiaye
Revue de presse (Wolof) Rfm du vendredi 02 novembre 2018 par Mamadou Mouhamed Ndiaye


Actualite

Revue de presse (Wolof) Zik fm du vendredi 02 novembre 2018 par Ahmed Aidara

Revue de presse (Wolof) Zik fm du vendredi 02 novembre 2018 par Ahmed Aidara
Revue de presse (Wolof) Zik fm du vendredi 02 novembre 2018 par Ahmed Aidara


Justice

Transrail : L’Etat réclame 45 milliards à Abass Jaber

Transrail : L’Etat réclame 45 milliards à Abass Jaber
L’Etat du Sénégal a décidé de poursuivre l’homme d’affaires, Abass Jaber, dans le cadre de sa gestion de Transrail. Selon le ministre délégué en charge


International

Les soldats pourraient tirer sur les migrants s'ils leur jettent des pierres

 Les soldats pourraient tirer sur les migrants s'ils leur jettent des pierres
L'armée américaine pourrait être amenée à tirer sur les migrants tentant d'entrer illégalement aux Etats-Unis si ceux-ci jettent des pierres sur les soldats