Accueil Petites Annonces Emploi / Stage / CV Actualité Religion People / Buzz


Concertations politique : Le Front national quitte le cadre et accuse Baldé et Fada


Concertations politique : Le Front national quitte le cadre et accuse Baldé et Fada 


Concertations politique : Le Front national quitte le cadre et accuse Baldé et Fada de rouler pour Macky (communiqué)

Ce 24/01/2018, à partir de 17h, à son siège, sous la présidence de son secrétaire général, s'est réunie, en instance extraordinaire, la direction exécutive dudit parti, en vue d'apprécier la situation de blocage des travaux du cadre de concertation sur le processus électoral (CCPE) ; laquelle situation est fondamentalement liée à la nouvelle formule du système de parrainage tel que proposé par la majorité et ses acolytes.

Pour rappel, le Front National tient à préciser que le parrainage ( ou nombre de signatures - 10 000 - demandées à tout candidat indépendant à l'élection présidentielle ) est déjà consacré par la constitution (art 29) et le code électoral (art l.116). Cependant, contre l'avis et les éclairages d'une bonne partie de l'opposition et des non-alignés ( une vingtaine de partis sur 30) soucieux des intérêts du peuple et du renforcement de la démocratie et de l'état de droit, la majorité, en toute irresponsabilité, en complicité et de connivence avec les autres membres du CCPE (la cena, l'administration, la société civile, le président dudit cadre, LDR Yessal de Modou Diagne Fada et l'UCS de Abdoulaye Balde ) ont arbitrairement décidé, pour la présidentielle de 2019, de généraliser le parrainage aux partis et coalitions de partis légalement constitués et de le porter à 1% (60 à 70 000 signatures) de l'électorat pour un fichier qui pourrait dépasser 7 000 000 d'électeurs avec la révision des listes électorales.
Considérant que le but de la manœuvre est d'éliminer certains opposants de la compétition électorale en violation du préambule (rôle de l’opposition dans une démocratie) et des dispositions des articles 4, 8, 12 (droit à la liberté d’association) et 59 (droit de s'opposer) de notre constitution, Considérant les violations des dispositions des articles 29 (constitution), l.57, l.115 et l.116 (code électoral) relativement à la candidature à l'élection présidentielle, Considérant qu’il n'y quasiment pas de délais de recours ou de réclamation(cf article 30 de la constitution) et soupçonnant le Conseil constitutionnel qui pourrait être tenté à invalider des candidatures sous prétexte que celles-ci comporteraient de fausses signatures comme ce fut le cas à l'élection présidentielle de 2012, Considérant que les partis politiques sont des personnes morales et qu’il serait injuste, inéquitable et illégal de les mettre sous le même pied que des personnes physiques (les indépendants),
Constatant que les membres susmentionnes du CCPE sont tous des vases communicants dans le sens de servir exclusivement les intérêts politiques de Macky Sall, Constatant que l'UCS de Abdoulaye Balde et LDR Yessal de Fada sont la cinquième colonne de l'APR en violation des intérêts de l'opposition dont ils se réclament dans le cadre du CORECTE, Constatant la porosité de la frontière entre les intérêts de la mouvance et ceux de certains partis dits non alignés, Au regard de notre responsabilité historique devant l'histoire et le peuple sénégalais, Le Front National a décidé, en accord avec les autres partis de l’opposition (11 sur 15 présents à la concertation), de quitter le CCPE pour ne pas être comptable d'une telle forfaiture.
Fait à Bargny, ce 24/01/2018 Pour le Front National Le S.G Aly Guèye.
dakaractu  Lire la suite: http://www.senorama.com
   
     
                       
   
   
   
  Retrouvez Senorama.com sur Google+
Email: fridayadiouma@gmail.com
Téléphone: +221774255466
Sénégal , Dakar , Cité des eaux
   
Partenaires askanbi.com  ecole-chezdonald.com heccpikine.com
<br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br>
 
 

Politique

Chemin de fer : Macky n'a pas esquivé la question de Baba Diao

Chemin de fer : Macky n'a pas esquivé la question de Baba Diao
Macky Sall a été interpellé par son hôte sur la nécessité de relancer le chemin de fer. Le chef de l'État n'a pas esquivé la question.


Actualite

Essence Super : Les vraies causes de la rupture

Essence Super : Les vraies causes de la rupture
L’État serait à la base de la rupture d’essence Super constatée ces derniers jours dans certaines stations-services.


Actualite

Air Sénégal va reprendre ses vols

Air Sénégal va reprendre ses vols
La compagnie Air Sénégal va bientôt reprendre les airs après quelques semaines d’interruption.


Actualite

Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Ahmed Aidara

Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Ahmed Aidara
Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Ahmed Aidara


Politique

Decroix voit venir «une crise politique majeure» au Sénégal

Decroix voit venir «une crise politique majeure» au Sénégal
Mamadou Diop Decroix, membre du Front national de résistance, estime qu’une «crise politique majeure» guette le Sénégal.


Sport

Dalic: En finale, on n’accorde pas ce genre de penalty

Dalic:  En finale, on n’accorde pas ce genre de penalty
Lucide à l’issue de la finale perdue par la Croatie contre la France, ce dimanche à Moscou (4-2), Zlatko Dalic, le sélectionneur croate


Actualite

Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Mouhamed Ndiaye

Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Mouhamed Ndiaye
Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Mouhamed Ndiaye


Actualite

Revue de Presse WalfTv du Lundi 16 Juillet 2018

Revue de Presse WalfTv du Lundi 16 Juillet 2018
Revue de Presse WalfTv du Lundi 16 Juillet 2018


Politique

Parrainage : La complainte d’Aly Ngouille Ndiaye

Parrainage : La complainte d’Aly Ngouille Ndiaye
Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, demande aux populations de ne pas danser plus vite que la musique.


Actualite

125 migrants sénégalais sauvés par les gardes côtes mauritaniens

125 migrants sénégalais sauvés par les gardes côtes mauritaniens
Les gardes côtes mauritaniens ont sauvé hier, dimanche 15 juillet, 125 migrants sénégalais au large de Ndiago, situé sur les côtes ...


Actualite

Casamance : Deux militaires tués dans une attaque armée

Casamance : Deux militaires tués dans une attaque armée
Un accrochage entre militaires du 6e Bataillon d’infanterie de l'armée sénégalaise et des éléments supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance


Actualite

Drame de Demba Diop : Un an après, Mbour prie pour «ses» morts

Drame de Demba Diop : Un an après, Mbour prie pour «ses» morts
(Mbour, envoyé spécial) - Mbour n’a pas oublié les victimes du drame de Demba Diop survenu le 15 juillet 2017


Politique

Karim harangue l'opposition : Le compte à rebours à commencer

Karim harangue l'opposition :  Le compte à rebours à commencer
Karim Wade a adressé ses félicitations aux membres de l'opposition après leur marche du 13 juillet. Dans un message posté


Politique

Affaire Khalifa Sall : Aymérou Gningue contredit Cissé Lô

Affaire Khalifa Sall : Aymérou Gningue contredit Cissé Lô
On ne parle pas le même langage à l'Apr. Le président du groupe parlementaire de la majorité, Benno bokk yaakaar (Bby)


Actualite

L'État a l'obligation de respecter L'Arrêt de la cour de Justice de de la Cedeao

L'État a l'obligation de respecter L'Arrêt de la cour de Justice de de la Cedeao
Moustapha Cissé Lô : L'État du Sénégal a l'obligation de respecter L'Arrêt de la cour de Justice de la Cedeao