Le Cameroun sera le pays hôte de la prochaine CAN
Accueil Petites Annonces Emploi / Stage / CV Actualité Religion People / buzz

Le Cameroun sera le pays hôte de la prochaine CAN

AddInto      
Le Cameroun sera le pays hôte de la prochaine CAN 
Le Cameroun est assuré d’abriter la CAN 2019 pour avoir rempli

Le Cameroun est assuré d’abriter la CAN 2019 pour avoir rempli 60 pour cent du cahier des charges à 18 mois de la phase finale de cette édition, a annoncé à l’APS le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Blaise Moussa. Pour organiser une CAN senior, il faut postuler et organiser une compétition mineure, en l’occurrence la CAN féminine en ce qui concerne le Cameroun , a rappelé le dirigeant camerounais, interpellé sur les rumeurs faisant état de la réattribution de la phase finale de la CAN 2019. L’Algérie et le Maroc ont déjà fait acte de candidature au cas où le Cameroun serait dans l’incapacité de le faire, ont déclaré récemment leurs présidents dans des entretiens avec la presse de leurs pays respectifs.

Grâce à la CAN féminine, le Cameroun a pu se doter de trois stades neufs, a ajouté le SG de la FEFACOOT parlant des stades omnisports de Yaoundé, de Limbé et de Bafoussam. Avec une bonne opération de réhabilitation, le stade de Garoua, où le Coton Sports a joué les matchs de Ligue des champions, sera prêt à abriter les matchs de la phase finale de la CAN , a-t-il dit. Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a-t-il souligné, a décidé de donner une nouvelle impulsion au football du pays, en construisant deux nouvelles enceintes sportives à Yaoundé et à Douala.
Pour toutes ces raisons, ceux qui disent que le Cameroun est en retard manque d’informations , a-t-il martelé. D’après lui, pour parler de retard, il faudrait qu’une mission d’inspection puisse se rendre au Cameroun. Cette dernière est attendue en fin août et début septembre et elle trouvera que le dossier est très avancé , a-t-il assuré. Il souligne que le Cameroun est bien engagé pour remplir la mission qui lui a été confiée par la Confédération africaine de football (CAF). Quand bien même par extraordinaire la CAN 2019 sera ouverte à 24 pays, le Cameroun sera prêt , a insisté Blaise Moussa.
Mais, une loi dispose pour le futur, pas pour le passé, et les nouvelles dispositions qui doivent sortir de ce symposium définiront le futur du football africain , a-t-il par ailleurs ajouté. Le football étant un moyen d’unification du Cameroun, l’Etat, à travers cette organisation, va développer les réseaux ferroviaires, les infrastructures aéroportuaires, les fibres optiques et l’électricité pour le bien-être des populations, a-t-il poursuivi. Le SG de la FECAFOOT prend part au symposium de la CAF qui se déroule mardi et mercredi et qui doit réfléchir sur le devenir du football dans le continent, en particulier sur la périodicité de sa compétition phare, la CAN. Auteur: Aps - APS

<br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br> <br>
   
   
 
   
  Retrouvez Senorama.com sur Google+
Email: fridayadiouma@gmail.com
Téléphone: +221774255466
Sénégal , Dakar , Cité des eaux