Air Sénégal : Pourquoi Macky a fermé la porte aux Marocains


Air Sénégal : Pourquoi Macky a fermé la porte aux Marocains 
En parlant de l’investisseur qui voulait prendre les 51% du capital de Air Sénégal Sa, Philippe Bohn, invité de l’émission Grand Jury, faisait allusion

En parlant de l’investisseur qui voulait prendre les 51% du capital de Air Sénégal Sa, Philippe Bohn, invité de l’émission Grand Jury, faisait allusion à la Royal Air Maroc (Ram).

Selon des sources de l’Observateur, les ambitions de la Ram ont été douchées par l’Etat, qui lui aurait diplomatiquement fermé la porte. Et pour cause : l’Etat lui impute plusieurs actes qui seraient à l’origine de la faillite d’Air Sénégal international (Asi), révèle le journal.
Les Marocains qui détenaient 51% des actions d’Asi avaient manœuvré pour faire couler la compagnie, devenue en un temps record meilleure compagnie africaine.
Sur l’axe Dakar-Paris, les Marocains avaient commencé à sur-bouquer le réseau de vente d’Asi pour inciter les passagers à voyager dans leurs avions. Autre constat : la Ram avait fermé l’escale d’Asi à Milan au motif que celui-ci n’était pas rentable. Alors qu’au même moment, elle avait nommé le chef d’escale de la Ram à Milan.
Plus grave, révèle le journal, les Marocains ont quitté Asi en prenant sous leur aile un boeing 737 700 acheté au profit de la compagnie sénégalaise. Avant de la revendre à la compagnie Air Mauritanie.
Macky Sall qui était, Premier ministre à l’époque des faits a vécu l’épisode avec les Marocains. Et pour ne pas retomber dans les mêmes difficultés, aujourd’hui, il aurait préféré fermé la porte aux Marocains. Seneweb
   
     


                          

                          

Actualite

Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Fabrice Nguéma

Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Fabrice Nguéma
Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Fabrice Nguéma


Diplomatie

Accord gazier : « C’est plus un arrangement technique que politique »

Accord gazier : « C’est plus un arrangement technique que politique »
Abderrahmane Marrakchy, président du groupe parlementaire pour la bonne gouvernance des ressources naturelles en Mauritanie apporte des éclairages


Economie

E-Money, Expresso lance son service de transfert d'argent

E-Money, Expresso lance son service de transfert d'argent
À chaque opérateur, son service de transfert d'argent. Après Orange et Tigo, le 3e opérateur de téléphonie, Expresso a lancé son service de transfert


International

Deux Américains sur trois favorables à des lois plus strictes sur les armes

Deux Américains sur trois favorables à des lois plus strictes sur les armes
Quelques deux Américains sur trois se disent désormais favorables à des lois plus strictes sur les armes à feu après la fusillade dans un lycée de Floride


Actualite

Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Mouhamed Ndiaye

Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Mouhamed Ndiaye
Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Mouhamed Ndiaye


Actualite

Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Ahmed Aidara

Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Ahmed Aidara
Revue De Presse Du 21 Février 2018 Avec Ahmed Aidara


Actualite

Le Sénégal, un hub du trafic international de drogues

Le Sénégal, un hub du trafic international de drogues
Au Sénégal les opérations de saisies de drogues et les cérémonies d'incinération qui s'en suivent, sous les caméras, seraient-elles juste de la poudre aux yeux ?


Politique

Révision des listes électorales : Macky donne 2 mois aux sénégalais pour s’inscrire

Révision des listes électorales : Macky donne 2 mois aux sénégalais pour s’inscrire
Révision des listes électorales : Macky Sall donne deux mois aux sénégalais pour s’inscrire


International

À l'ONU, Abbas réclame une conférence sur la paix au Proche-Orient

À l'ONU, Abbas réclame une conférence sur la paix au Proche-Orient
Devant le Conseil de sécurité de l'ONU, mardi, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a réclamé une conférence internationale