Ambassade américaine à Jérusalem : la société civile sénégalaise se mobilise


Ambassade américaine à Jérusalem : la société civile sénégalaise se mobilise 
A Jérusalem, c’est ce lundi 14 mai que l’ambassade américaine doit ouvrir ses portes. Le déménagement depuis Tel Aviv annoncé

A Jérusalem, c’est ce lundi 14 mai que l’ambassade américaine doit ouvrir ses portes. Le déménagement depuis Tel Aviv annoncé par le président Trump le 6 décembre dernier avait provoqué de vives réactions dans le monde entier notamment sur le continent africain. A Dakar, la société civile, très engagée pour les droits du peuple palestinien, a une nouvelle fois dénoncé ce déménagement.

Influent, actif depuis de nombreuses années, le collectif de solidarité Palestine-Sénégal regroupe des chercheurs, des historiens, des activistes. Pour Madieye Mbodj qui le préside, l’installation de l’ambassade américaine à Jérusalem est un acte qui pourrait déclencher d’importants troubles dans la région.
« Je crois que monsieur Trump est en train de semer les germes d’une troisième guerre mondiale qui ne dit pas son nom, analyse le président du collectif. Le fait d’établir son ambassade à Jérusalem va encourager l’extrême droite israélienne dans ce qu’elle considère comme Jérusalem capitale éternelle et indivisible d’Israël, ce qui est contraire à toutes les résolutions des Nations unies ».
Depuis 1970, l’Etat du Sénégal dirige aux Nations unies le Comité pour l’exercice inaliénable des droits du peuple palestinien. Les autorités ont également renforcées ces derniers mois leur coopération avec l’Etat israélien. Pour Seydi Gassama, responsable d’Amnesty International au Sénégal, le président Macky Sall ne doit pas cautionner l’installation de l’ambassade américaine à Jérusalem.
« Bien entendu, l’Etat du Sénégal ne doit pas cautionner et doit tout faire pour dissuader les Etats africains de transférer leurs ambassades à Jérusalem », explique-t-il.
Au Sénégal, la mobilisation va se poursuivre. Le collectif de solidarité Palestine-Sénégal a prévu des manifestations cette semaine. rfi
   
     


                          

                          

Justice

URGENT ! IMAM ALIOUNE NDAO LIBRE, 20 ANS FERME À DIOKHANÉ

URGENT ! IMAM ALIOUNE NDAO LIBRE, 20 ANS FERME À DIOKHANÉ
Le verdict du deuxième procès pour terrorisme de l'histoire du Sénégal. Le juge a prononcé 13 condamnations et 15 acquittements.


Justice

URGENT ! IMAM ALIOUNE NDAO LIBRE, 20 ANS FERME À DIOKHANÉ

URGENT ! IMAM ALIOUNE NDAO LIBRE, 20 ANS FERME À DIOKHANÉ
Le verdict du deuxième procès pour terrorisme de l'histoire du Sénégal. Le juge a prononcé 13 condamnations et 15 acquittements.


Justice

Procès en appel : Le juge Kandji rejette la demande de libération de Khalifa Sall

Procès en appel : Le juge Kandji rejette la demande de libération de Khalifa Sall


Politique

Chemin de fer : Macky n'a pas esquivé la question de Baba Diao

Chemin de fer : Macky n'a pas esquivé la question de Baba Diao
Macky Sall a été interpellé par son hôte sur la nécessité de relancer le chemin de fer. Le chef de l'État n'a pas esquivé la question.


Actualite

Essence Super : Les vraies causes de la rupture

Essence Super : Les vraies causes de la rupture
L’État serait à la base de la rupture d’essence Super constatée ces derniers jours dans certaines stations-services.


Actualite

Air Sénégal va reprendre ses vols

Air Sénégal va reprendre ses vols
La compagnie Air Sénégal va bientôt reprendre les airs après quelques semaines d’interruption.


Actualite

Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Ahmed Aidara

Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Ahmed Aidara
Revue De Presse Du 16 Juillet 2018 Avec Ahmed Aidara


Politique

Decroix voit venir «une crise politique majeure» au Sénégal

Decroix voit venir «une crise politique majeure» au Sénégal
Mamadou Diop Decroix, membre du Front national de résistance, estime qu’une «crise politique majeure» guette le Sénégal.


Sport

Dalic: En finale, on n’accorde pas ce genre de penalty

Dalic:  En finale, on n’accorde pas ce genre de penalty
Lucide à l’issue de la finale perdue par la Croatie contre la France, ce dimanche à Moscou (4-2), Zlatko Dalic, le sélectionneur croate