Dette aux privés: La Cepes menace de rompre son contrat avec l'État


Dette aux privés: La Cepes menace de rompre son contrat avec l'État 
Le privé risque de ne pas accepter les nouveaux bacheliers orientés. La conférence des établissements privés d'enseignement supérieur

Le privé risque de ne pas accepter les nouveaux bacheliers orientés. La conférence des établissements privés d'enseignement supérieur du Sénégal (Cepes) qui rappelle à l’Etat ses dettes, regrette qu'aucun des engagements pris n'ait été tenu alors qu'ils abordent les vacances avec des étudiants du Bac 2017 présents dans leurs classes.

Selon Mamadou Gning, l'État leur doit une dette de 5,81 milliards de francs CFA durant l'année scolaire 2016-2017 et environ 11 milliards pour l'année scolaire 2017-2018. « Toutefois, si la dette n'est pas épongée, il lui sera impossible d'admettre les étudiants pris en charge par l'État, au titre de la rentrée prochaine en novembre 2018. Ils ne pourront pas démarrer les cours car les établissements sortant des vacances, n'auront pas les ressources pour financer la rentrée de l'année 2018-2019: prestations dues aux vacataires, remboursement des découverts et facilités bancaires, approvisionnements divers en fournitures et consommables, amortissement des prêts contractés », a fait savoir le président de la Cepes.

Qui invite les autres organisations regroupant des établissements privés d'enseignement privé supérieur à « une concertation pour la prise en charge de la question des impayés qui met en péril les exploitations et compromet la rentrée 2018-2019 ». Mamadou Gning rappelle que tous les étudiants orientés l'ont été par le ministère de l'Enseignement Supérieur sur la base d'un processus et des modalités fixés par ledit ministère.

Toutefois, pour rassurer les parents d'élèves, « La Cepes s'engage à terminer les examens, donner les résultats délivrer les diplômes et attestations s'il y'a lieu pour les fins de cycles. Elle continuera à assurer les enseignements jusqu'en octobre 2018 pour les bacheliers 2017 et les masters pour permettre de satisfaire les volumes horaires, bien qu'aucune avance n'ait été faite par l'État ».

Cependant, la Cepes estime qu'au moment où les établissements s'organisent pour la rentrée prochaine cette question majeure doit être tranchée pour de bon.

Ndeye Fatou Ndiaye - Seneweb
   
     


Actualite

Revue de presse (Wolof) Zikfm du jeudi 16 Août 2018 avec Ahmed Aidara

Revue de presse (Wolof) Zikfm du jeudi 16 Août 2018 avec Ahmed Aidara
Revue de presse (Wolof) Zikfm du jeudi 16 Août 2018 avec Ahmed Aidara


Politique

27 juin 2011 : Le jour où Karim devait être assassiné

27 juin 2011 : Le jour où Karim devait être assassiné
Trois jours après les événements du 23 juin 2011, le Sénégal allait vivre un événement tragique. Des membres du Pds voulaient assassiner


Actualite

URGENT ! IBK RÉÉLU

URGENT ! IBK RÉÉLU
Mali : Ibrahim Boubacar Keïta remporte l'élection présidentielle avec 67,17 % des voix


Politique

Vidéo : Ousmane Sonko : « Si je deviens président je vais éliminer… »

Vidéo : Ousmane Sonko : « Si je deviens président je vais éliminer… »
Dans cette vidéo, le député Ousmane Sonko, entouré de partisans explique la philosophie et la conviction de son parti Pastef.


Actualite

Urgent: Alpha Condé rappelle l’ambassadeur de Guinée au Sénégal

Urgent: Alpha Condé rappelle l’ambassadeur de Guinée au Sénégal
Que se passe-t-il au pays de Samory Touré? Avec Alpha Condé qui a rappelé l’ambassadeur de Guinée au Sénégal…


Economie

Rufisque offshore : Total cède 30% à Petronas

Rufisque offshore : Total cède 30% à Petronas
La Malaisie met les pieds dans le pétrole sénégalais. Selon Les Échos, Total a cédé 30% de ses parts de Rufisque Offshore profond à la société pétrolière malaisienne Petronas.


Societe

Polémique de Thies : Serigne Mountakha JE SUIS OFFENSÉ

Polémique de Thies : Serigne Mountakha  JE SUIS OFFENSÉ
Polémique de Thies : Serigne Mountakha Mbacké se prononce [Vidéo]


Actualite

123 migrants sénégalais échouent sur une plage marocaine

123 migrants sénégalais échouent sur une plage marocaine
Dans la nuit du vendredi au samedi, 123 Sénégalais dont une femme, en partance pour l'Europe, ont regagné les côtes marocaines


Politique

Alioune Badara Cissé : Rien ne fait obstacle à ma candidature

Alioune Badara Cissé :  Rien ne fait obstacle à ma candidature
Alioune Badara Cissé n'a rien perdu de sa liberté de ton. Le médiateur de la République, qui animait une conférence pour le Collectif des associations