Un délai d'une heure pour supprimer tout contenu terroriste


Un délai d'une heure pour supprimer tout  contenu terroriste  
Les plateformes internet devront supprimer tout contenu à caractère terroriste dans un délai d'une heure après leur signalement, sous peine de sanctions

Les plateformes internet devront supprimer tout contenu à caractère terroriste dans un délai d'une heure après leur signalement, sous peine de sanctions, a proposé mercredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devant le Parlement européen.

La Commission propose aujourd'hui de nouvelles règles afin que tout contenu terroriste mis en ligne soit supprimé dans un délai d'une heure, car c'est dans ce laps de temps qu'il a le plus d'impact , a dit le chef de l'exécutif européen à Strasbourg. La Commission avait déjà demandé il y a plusieurs mois aux acteurs d'internet de se plier dans ce court délai à toute injonction de suppression d'un contenu terroriste émanant d'une autorité nationale.

Délai contraignant Mais l'exécutif européen comptait alors sur le volontariat des plateformes en ligne. La proposition présentée mercredi dans le dernier discours sur l'état de l'UE de M. Juncker va plus loin, en rendant ce délai contraignant, et en l'assortissant de sanctions pour les acteurs d'internet en cas de non-respect. Les États membres devront mettre en place des sanctions efficaces, proportionnées et dissuasives pour les cas de non-respect d'une injonction de suppression d'un contenu à caractère terroriste en ligne , a indiqué la Commission.

Sanction financière Dans le cas où un fournisseur de services d'hébergement omettrait systématiquement de se conformer aux injonctions de suppression , une sanction financière pourrait même atteindre jusqu'à 4% de son chiffre d'affaires global de l'exercice précédent , a-t-elle ajouté. Ce nouveau tour de vis contre les acteurs du numérique - qui devra être adopté par les États membres et les eurodéputés pour devenir effectif - intervient quelques mois après l'entrée en vigueur de règles européennes contraignantes pour pousser les grands plateformes comme Google et Facebook à mieux protéger les données personnelles des internautes.



   
     


Actualite

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage
Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages


Politique

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »
« Avec cet appel d’offres, au lieu d’avoir 42% dans le capital de la société d’exploitation, on va avoir 55%. C’est 13 points que les Sénégalais


Actualite

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés
Cheikh Diop, l’homme qui a tenté de s’immoler par le feu devant le Palais, est finalement mort. Me Assane Dioma Ndiaye, son avocat


Actualite

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais
Cheikh Diop est mort. Selon des sources proches de sa famille contactées par emedia.sn, l’homme qui s’est immolé devant le palais présidentiel


Actualite

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards
Abbas Jaber dément devoir à l’État du Sénégal 45 milliards de francs Cfa. « Aucune réclamation n’a été faite à Transrail


Societe

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme
Un homme a été aspergé d’essence et brûlé vif par sa femme ce dimanche aux Maristes. Vox Populi renseigne que le tort de la victime


Societe

Ndiassane : La guerre de succession est ouverte

Ndiassane : La guerre de succession est ouverte
La succession de Cheikh Bouh Mouhamed Kounta, le khalife de Ndiassane décédé et inhumé ce dimanche, installe la polémique dans la cité religieuse.


Actualite

Macky attendu à Ndiassane cette après-midi

Macky attendu à Ndiassane cette après-midi
Le chef de l’État est annoncé cette après-midi (15h) à Ndiassane pour présenter ses condoléances suite au décès du khalife des khadres


Actualite

Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mouhamed Ndiaye

Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mouhamed Ndiaye
Revue de Presse Rfm du Lundi 05 Novembre 2018 Avec Mamadou Mouhamed Ndiaye