Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage


Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage 
Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages

Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages en matière de préférence commerciale en vertu de la Loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (Agoa), à compter du 1er janvier 2019.

Le décret signé par le président américain met en cause les pratiques de travail forcé et l’esclavage moderne, selon un décret présidentiel publié par le Bureau américain en charge du commerce.

La décision est prise au terme d’une revue annuelle qui établit que la Mauritanie ne progressait pas suffisamment dans la mise en place de la protection des droits des travailleurs internationalement reconnus.

« La Mauritanie ne respecte pas les critères d’éligibilité de l’Agoa. En particulier, la Mauritanie n’a pas progressé dans la lutte contre le travail forcé, précisément contre le fléau de l’esclavage héréditaire. En outre, le Gouvernement mauritanien continue à limiter la capacité de la société civile à travailler librement pour résoudre les problèmes liés à la lutte contre l’esclavage », indique le document que VOA Afrique a vu. « Les pratiques de travail forcé ou obligatoire telles que l’esclavage héréditaire n’ont pas leur place au XXIe siècle », commente le représentant adjoint du commerce des États-Unis, C.J. Mahoney.

« Cette action souligne la détermination de notre administration à mettre fin à l’esclavage moderne et à appliquer les dispositions relatives au travail dans nos lois et accords commerciaux. Nous espérons que la Mauritanie travaillera avec nous pour éliminer le travail forcé et l’esclavage héréditaire afin que son éligibilité à l’Agoa soit rétablie à l’avenir », explique Mahoney. L’annonce du bureau américain du commerce prévient que les États-Unis continueront à vérifier si la Mauritanie continue de progresser dans la protection des droits des travailleurs internationalement reconnus (notamment en ce qui concerne le travail forcé), conformément aux critères d’éligibilité à l’Agoa.

Voaafrique sanslimitesn

     

Actualite

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage

Trump exclut la Mauritanie de l’Agoa pour pratique d’esclavage
Donald Trump a informé le Congrès et le gouvernement de la Mauritanie qu’il mettait fin à l’admissibilité de leur pays aux avantages


Politique

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »

Me Oumar Youm : « L’Etat Du Sénégal N’a Aucun Grief Contre La SDE »
« Avec cet appel d’offres, au lieu d’avoir 42% dans le capital de la société d’exploitation, on va avoir 55%. C’est 13 points que les Sénégalais


Actualite

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés

Mort de Cheikh Diop : L’hôpital Fann et l’administration pénitentiaire indexés
Cheikh Diop, l’homme qui a tenté de s’immoler par le feu devant le Palais, est finalement mort. Me Assane Dioma Ndiaye, son avocat


Actualite

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais

Mort de l’homme qui voulait s’immoler devant le Palais
Cheikh Diop est mort. Selon des sources proches de sa famille contactées par emedia.sn, l’homme qui s’est immolé devant le palais présidentiel


Actualite

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards

Transrail : Abbas Jaber dément pour les 45 milliards
Abbas Jaber dément devoir à l’État du Sénégal 45 milliards de francs Cfa. « Aucune réclamation n’a été faite à Transrail


Societe

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme

Maristes : Révélations sur l’homme brûlé vif par sa femme
Un homme a été aspergé d’essence et brûlé vif par sa femme ce dimanche aux Maristes. Vox Populi renseigne que le tort de la victime