Détention arbitraire et torture: Affaire Assane Diouf- Etat du Sénégal le 12 décembre à Abuja

Partagez sur :








L’Etat du Sénégal a reçu hier, une convocation de la cour de Justice de la CEDEAO, sise à Abuja, dans l’affaire Assane Diouf pour le 12 décembre. Pour rappel, les avocats de Assane Diouf ont relevé dans leurs requêtes, que la détention du sieur Diouf est ‘’devenue désormais arbitraire’’ et demandé à la Cour de dire et juger que la responsabilité de l’Etat du Sénégal est engagée pour « les mauvais traitements infligés au détenu Assane Diouf à l’intérieur de la prison par les gardes pénitentiaires ».

Que l’Etat du Sénégal est tenu d’engager des poursuites contre ses agents qui ont infligé les mauvais traitements à Assane Diouf ; de condamner l’Etat du Sénégal à payer à Assane Diouf la somme de 500 millions de FCfa.








En détention à la prison de Rebeuss depuis bientôt un an, Assane a été arrêté pour injures publiques.
leral.net