Maison d’arrêt de Liberté 6: Aida Mbacké avoue son plus grand regret…

Partagez sur :








D’après un proche de l’inculpée d’assassinat, Aïda Mbacké, qui a accouché d’une fille le lendemain du drame, semble ne jamais vouloir se relever de sa « chute », rapporte Seneweb.

« C’est une perte d’un être humain qui était de surcroît son époux, le père de ses enfants. Elle n’aurait jamais souhaité cela. Elle regrette son acte. Je peux même dire que, socialement, elle est déjà morte. C’est dommage. C’est un acte qui va la poursuivre à vie. Déjà, je pense que cette sanction est la plus lourde qui soit », a-t-il ajouté.

Non sans laisser entendre : « certes, elle est abattue depuis la commission des faits, mais elle croit beaucoup en Dieu. »








Pour rappel, sous mandat de dépôt depuis le 7 décembre dernier pour avoir brûlé vif son mari Khadim Ndiaye, Aïda Mbacké croupit à la Maison d’arrêt des femmes sise à Liberté 6.

senego