Vidéo -Recalé au parrainage : La Grosse décision prise par Serigne Mansour Sy Djamyl

Partagez sur :








Face à la presse ce mercredi, le directoire du mouvement « Bes du niaak » a étalé les motifs pour lesquels le Conseil Constitutionnel a invalidé, par le parrainage, la candidature de leur leader Serigne Mansour Sy Djamyl.

Le coordinateur national du parrainage dudit mouvement, Bernard Ousmane Ndiaye évoque une certaine irrégularité au niveau du Conseil constitutionnel sur le traitement des dossiers des candidats. A l’en croire: « au moment où un candidat a le privilège d’accéder au fichier, d’autres ont été privé de ce droit. La fiabilité du fichier électoral demeure aussi une équation. De la, nous y avons dégagé des conditions adéquates qui pourraient servir de motifs valables rendre nul le parrainage. En outre, la sortie du Premier ministre en amont révélant qu’il n’y aura que cinq (05) candidats, témoigne qu’ils avaient déjà tout programmé, ils ne faisaient qu’utiliser le Conseil Constitutionnel pour camoufler le parrainage. C’est un acte ignoble pratiqué par le gouvernement pour écarter certains candidats. Cela suffit largement comme cause pour annuler le parrainage. Ainsi, nous demandons seulement de recourir à la caution pour valider un candidat. Enfin, nous demandons à tous les citoyens de combattre le parrainage c’est un droit pour tout un chacun de le faire au nom de la démocratie sénégalaise ».

Le candidat invalidé, a quant à lui émis la non nécessité pour Macky Sall d’être parrainé pûisqu’il a dirigé pendant sept années le pays, mais aussi d’autres hautes autorités qui ont eu à occuper d’importantes fonctions dans ce pays. Il a encore rappelé la nécessité de combattre le parrainage. « Ce n’est pas pour que je sois candidat, mais plutôt pour l’intérêt du Sénégal… », conclut-Serigne Mansour Sy.