Le ressortissant canadien enlevé au Burkina Faso retrouvé mort

Partagez sur :








Le ressortissant canadien employé d’une société minière, enlevé le 15 janvier au Burkina Faso, non loin de la frontière avec le Niger, a été retrouvé mort. Le Canada condamne un « crime odieux » et offre son aide pour « rechercher les responsables ».

Un employé canadien de la compagnie Progress Minerals, enlevé le 15 janvier dans le nord du Burkina Faso, a été retrouvé mort, a annoncé jeudi un porte-parole du ministère burkinabé de la Sécurité.

« C’est le corps du Canadien qui a été enlevé avant-hier qui a été retrouvé », a déclaré Jean-Paul Badoum, directeur de la communication du ministère. Le corps sans vie d’un « homme blanc portant des impacts de balle » avait été retrouvé mercredi soir par des habitants à une soixantaine de kilomètres de Gorom-Gorom (nord).

Le Canada condamne un « crime odieux » et offre son aide pour « rechercher les responsables ».

France 24