Cheikh Yérim Seck charge encore Pape Alé Niang !

Partagez sur :








La remarque de Pape Alé Niang n’a pas été sans réponse. Cheikh Yérim Seck, visé par le journaliste de la 2STV pour « avoir dit des contrevérités » à son encontre, est lui aussi monté au créneau. Voici sa réponse publiée in extenso :

Le premier est une « enquête » de Khadim Mbaye, un confrère qui a recueilli la version de Elhadji Ndiaye et la tienne, et que nous avons publiée à la rubrique « Réflexion ».

Le second article est une reprise pure et simple d’un texte de Libération que le journaliste de Yerimpost a pris le soin de citer.

Dans un cas comme dans l’autre, Yerimpost, agrégateur de réflexions et d’informations venant de la presse et de tous les autres observateurs, n’est pas l’origine directe des articles te concernant.

Voici les précisions que j’ai tenues à te faire. Sois rassuré que s’il s’était agi pour Yerimpost de commettre un article propre sur toi, tu aurais été contacté. D’autant que, comme tu le sais, j’ai ton numéro de téléphone sur lequel il nous arrive toi et moi de nous parler.

Je ne reviendrai pas sur les commentaires désobligeants, estimant que, comme cela peut arriver à nous tous, ton propos a dépassé ta pensée.

Confraternellement…

Cheikh Yérim Seck »