« Cette prise qui a permis de battre Modou Lô, Balla Gaye 2 l’a travaillée plusieurs fois »

Partagez sur :








Moussa Fall, technicien supérieur du sport, lève un coin du voile sur la préparation de Balla Gaye 2, dont il avait la charge, durant 5 mois, à l’Insep de Paris. 

« Balla Gaye est un lutteur né. Il est très fort. Cette prise qui a permis de battre Modou Lô, on l’a travaillé plusieurs fois. Quand on travaille dans un sport de combat, on étudie l’adversaire, c’est normal. Il faut savoir quelles sont ses qualités, Modou Lô en a énormément, quelles sont ses failles et mettre une stratégie de combat.

Balla Gaye 2, on ne lui apprend pas à lutter. C’est un lutteur né. On lui a montré les failles techniques de son adversaire, pour qu’il les exploite. Cette prise, je me souviens qu’on l’a travaillée sur le tapis de lutte : il sait bien la faire, prendre l’adversaire, le pincer pour lui couper le souffle, le tirer et terminer le travail après. Il l’a fait merveilleusement. Je n’ai jamais douté de ce garçon, parce que depuis le mois de septembre, il m’a toujours dit : père, je ne veux pas que tu portes le combat, dors tranquillement, de temps en temps, il faut essayer de lever le pied et moi, je vais arriver à faire le reste. Je suis venu au stade serein », explique-t-il dans L’Obs.