Cheikh Tidiane Gadio: « Que personne n’ose poser la main sur Me Wade, (…) force restera à la loi si … »

Partagez sur :








« Force restera à la loi…« , a rappelé Cheikh Tidiane Gadio à l’endroit de Me Abdoulaye Wade et de ses souteneurs. Le désormais compagnon du président sortant, Macky Sall était l’invité de l’émission Grand Jury » de la Rfm.

« Le grand problème de ce scrutin pour Me Wade, je suis désolé de le dire de façon très honnête, c’est vraiment encore une fois la théorie : ‘mon fils ou l’apocalypse’…« , s’est désolé Cheikh Tidiane Gadio.

Pour l’ancien ministre des Affaires étrangères, sous Wade, « son fils n’est pas dans le jeu, actuellement et il n’y aura pas d’apocalypse. Donc c’est perdant-perdant pour lui sur cette question. Il nous faut tout faire pour garder notre sang-froid, la sagesse traditionnelle du Sénégal, traiter Me Wade avec toute la déférence et tout le respect… »

« Que personne n’ose poser la main sur Me Wade, que personne n’ose même penser à l’arrêter. Par contre, si ses partisans ou de gens qui lui sont proches, s’inspirant de ses paroles, déclenchent la violence dans notre pays, force restera à la loi et notre pays doit se défendre, notre Etat devra se défendre. Mais, Me Wade, faisons tout pour l’entourer d’une sorte de pourtour de protection, laissons le s’exprimer, souhaitons qu’il change son discours (…)« , conseil M. Gadio qui rappelle qu’à cause de nos valeurs africaines, « il est indécent pour un africain d’attaquer une personne de cet âge qui, dit-on est plus proche de Dieu que de nous…«