Au tribunal, elle demande le divorce et accuse son mari d’être “paresseux au lit”

Partagez sur :








Un tribunal coutumier de Mapo à Ibadan au Nigeria a dissout mardi un mariage vieux de 10 ans entre une certaine Iyabo Adedayo et son mari, Babatunde. La cause, la femme accuse son mari d’être “paresseux au lit”.

Le président du tribunal, M. Ademola Odunade, a déclaré la dissolution du mariage en raison de différends “irrésolvables”.

“Il est possible d’envoyer un cheval à la rivière, mais impossible de le forcer à boire de l’eau.
“Le tribunal a tenté de régler le  problème entre Iyabo et Babatunde, mais il n’y avait pas de solution.
“Par conséquent, dans l’intérêt de la coexistence pacifique, l’union entre Iyabo et Babatunde a été résiliée.
“Iyabo prend la garde des quatre enfants nés durant le mariage.
“Babatunde doit payer une allocation d’alimentation mensuelle de 10 000 naira pour la prise en charge des enfants, en plus d’être responsable de leurs besoins éducatifs et d’autres besoins sociaux”, a-t-il déclaré.

Iyabo, la plaignante, a déclaré au tribunal que son mari n’arrive plus à la satisfaire s3xuellement.

“Monseigneur, je n’ai plus aucun sentiment pour Babatunde; Il est paresseux au lit et il ne peut plus me satisfaire s3xuellement.
“Pendant si longtemps, j’avais fait face à son incapacité à résister à mon envie s3xuelle, mais je ne peux plus faire face à cela.
“Mon mari est également incapable de prendre soin des besoins matériels de nos enfants et de moi.
“Pour aggraver la situation, il me bat à la moindre provocation”, a déclaré Iyabo.

Cependant, son mari a plaidé auprès du tribunal pour sauver son mariage.

Babatunde, qui a exhorté Iyabo à lui donner une autre chance, a déclaré: “Monseigneur, sauvez mon mariage, j’adore encore ma femme, je vais changer”.