“Les fonds libyens n’appartiennent pas à la famille Kadhafi”

Partagez sur :








Les fonds libyens qui alimentent la chronique politique et judiciaire depuis quelques semaines n’appartiennent pas à la famille Kadhafi, a-t-elle fait savoir jeudi par le biais de son avocat, Jan Fermon, et de son porte-parole, Waleed Ben Zaied. “La famille Kadhafi souhaite rappeler qu’aucun des avoirs gelés n’est lié à feu Colonel Mouammar Kadhafi, à sa veuve Madame S. Farkash, à ses enfants ou à tout autre membre de sa famille”, déclare-t-elle.

fonds appartenaient à des institutions publiques telles que la Libyan Investment Authority (LIA), la société libyenne d’investissement étranger (LAFICO), la Libyan African Investment Company (LAICO), la Libyan Foreign Bank (LFB) et la Banque centrale de Libye (CBL) ainsi qu’à d’autres institutions financières indépendantes ou des institutions d’investissement qui appartenaient à ce moment-là à l’État libyen, précise-t-elle.

“La famille souligne qu’elle n’a aucun lien avec les fonds et avoirs en discussion, qu’elle n’a jamais contrôlé ces fonds, qu’elle n’en a pas bénéficié ou réclamés directement ou indirectement, en tout ou en partie”, dit-elle encore.