Dernière minute : Wade se moque de l’opposition…

Partagez sur :








Abdoulaye Wade l’avait si bien dit : « personne ne peut battre Macky pendant cette élection présidentielle »…

Même s’il évoquait, selon ses sources, des « résultats préfabriqués », le vieux Abdoulaye Wade avait prévenu les leaders de l’opposition et candidats à la présidentielle en ces termes : « Que personne ne viennent me demander de l’aider après les résultats »…

Et cette fois plus que jamais, Idrissa Seck de la coalition « Idy 2019 », Ousmane Sonko de la coalition « Sonko Président », Madické Niang de la coalition « Madické 2019 » et Issa Sall du PUR (Parti de l’Unité et du rassemblement », ces 4 candidats malheureux de la présidentielle ont besoin du vieux politicien pour rallier leur cause mais…Wade a d’autres chats à fouetter.

Le président Wade, désavoué par une partie de la population et par l’opposition sur sa campagne de boycott-sabotage de la présidentielle, savoure aujourd’hui sa joie cette opposition. Le vieux doit bien se « moquer » de son pire ennemi Idrissa Seck qui voit sa dernière chance d’être président s’effriter, mais aussi de celui qu’il considère comme un traître, Madické Niang, qui a été le dernier de la présidentielle avec un score de 1,48%.

Wade savoure cet instant comme une belle revanche sur ses deux principaux adversaires. Mais il reste aussi une dernière prédiction qui reste à s’accomplir : « Si Macky gagne, Sonko ira en prison » avait dit le vieux dans la première semaine de la campagne.