Wadji todj na whatsapp,dadone teudé xalé you jiguen yi filmé …

Partagez sur :








Une rocambolesque affaire de chantage $£x*el a été débattue hier à fond devant le Tribunal des flagrants délits de Dakar. Habiboulaye Fall, un prédateur sexuel, doublé d’un maître-chanteur, utilise les réseaux sociaux pour assouvir ses désirs s$eXµels.

En fait, c’est au moyen d’un faux compte Whatsapp qu’il a créé, qu’il drague les filles et se fait remettre des vidéos à caractère pornographique, avant de faire du chantage sexuel à l’envoyeur. L’artiste Angelique Mendy l’a traîné à la barre « pour tentative de viol et diffusion d’image sur internet ». Jugé hier, il a été condamné à 2 ans dont 3 mois de prison ferme.