Khalifa hors de la liste de grâce – Moussa Tine : « Que Macky Sall assume »

Partagez sur :








Le leader de l’Alliance démocratique Pencoo et soutien de l’ancien maire de Dakar met le président de la République, Macky Sall, devant ses responsabilités, suite à la non-libération de Khalifa Ababacar Sall. 

Moussa Tine se veut clair. Ou le président de la République, Macky Sall, gracie Khalifa Ababacar Sall, ou il le laisse derrière les barreaux. En effet, l’ex député-maire s’offusque contre toute tentative du chef de l’Etat de « chercher un bouc émissaire«  dans cette situation ou l’ancien maire de la ville de Dakar ne figure pas parmi les 426 détenus graciés. « Je n’accepte pas qu’il rejette la responsabilité sur les proches ou les avocats de Khalifa Sall arguant qu’ils n’ont pas demandé la grâce présidentielle« , lâche-t-il mardi, dans l’émission Sen Show de Sen Tv. Et d’ajouter qu’il n’est pas d’accord sur la communication du pouvoir sur cette affaire.

Honneur et dignité

Récemment, des voix se sont fait entendre du côté des « Khalifistes » pour souhaiter que l’ex député-maire se tire d’affaire. Et cela, par le biais d’une grâce présidentielle ou autre moyen. Pourtant, rappelle Moussa Tine, Khalifa Ababacar Sall a dès le départ, indiqué que « tout est négociable dans cette affaire, sauf son honneur et sa dignité« .

426 détenus

Ils sont quatre cent vingt-six (426) détenus graciés par le président de la République, Macky Sall. Il est à noter qu’ils étaient condamnés par des infractions diverses et incarcérés dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal. Les trois cent soixante-dix (370) ont obtenu des remises totales de peines et cinquante-six (56) des remises partielles.