Le PSG retrouve enfin une vraie sentinelle avec Gana Guèye

Partagez sur :








Arrivé cet été en provenance d’Everton, Idrissa Guèye faisait ses grands débuts dans la peau d’un joueur du Paris Saint-Germain, ce dimanche contre Toulouse et ça ne pouvait pas mieux se passer.

Guèye : le vrai 6 du PSG !

Cet été, Thomas Tuchel a eu ce qu’il souhaitait : un numéro six ! En effet, Idrissa Guèye, qui aurait pu débarquer l’hiver dernier est enfin devenu un joueur du Paris Saint-Germain. Ce dimanche soir, contre Toulouse (4-0), le dernier finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations était titulaire et effectuait ses grands débuts pour le Paris SG. On a pu observer au début qu’il était probablement ce qui manquait au champion de France en titre. Il mettait d’emblée de l’impact physique, remportant de nombreux duels, mais aussi une qualité de passe vers l’avant indéniable.

« Je suis plutôt satisfait du résultat et sur le plan personnel, content de retrouver les terrains, après les vacances et quelque temps de repos. Je suis content de faire partie de cet effectif et de gagner ce match aujourd’hui », détaillait celui qui aurait pu marquer de la tête en première mi-temps. Et visiblement, évoluer avec Marco Verratti au milieu de terrain lui fait un peu d’effet, vu la déclaration que l’international sénégalais a faite sur l’Italien devant la presse.

Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter

Il n’a pas de poste préféré

Lors de ce premier acte, il a semblé avoir joué avec ses coéquipiers depuis toujours, glissant entre ses deux défenseurs centraux pour faciliter les relances courtes et précises. S’il n’a pas encore effectué les longues courses vers l’avant dont il a le secret, il a été sobre, n’en faisant pas trop, ce qui a dû ravir forcément son entraîneur Thomas Tuchel. Il est peut-être celui qui parviendra à stabiliser le milieu de terrain parisien. Mais il va vite devoir trouver ses marques et pour cela, il sait ce dont il a besoin.

« Il faut que je trouve de l’aide auprès de mes coéquipiers, qui sont là et qui essaient de me parler et de m’aider à m’intégrer le plus rapidement possible. Je suis content du match et ça c’est très très bien passé pour moi. Mon poste préféré ? Peu importe, du moment que je suis sur le terrain pour aider l’équipe », a-t-il ainsi poursuivi et conclu. C’est à Thomas Tuchel de montrer, maintenant, que sa lubie pour un milieu de terrain défensif n’était pas inutile. Mais ce dimanche, Idrissa Gueye le lui a bien rendu.