Sonko met en garde Macky Sall : « s’il signe le décret … il finira… »

Partagez sur :








Ousmane Sonko ne compte laisser aucun répit au président Macky Sall qui entame depuis février dernier son deuxième mandat à la tête du pays. En conférence de presse ce mercredi, le leader du Pastef met en garde le président de la République sur l’attribution du gisement ferreux de la Falémé, à la société turque Tosyali. Cette attribution selon lui va à l’encontre des intérêts du Sénégal.

Il jure que si Macky Sall signe le décret d’approbation, « c’est de la haute trahison ». Et ce sont les citoyens sénégalais qui seront les premières victimes. « S’il signe le décret d’approbation, il en rendra compte en prison avec tous ceux qui auront participé à cette forfaiture. Car pour lui des détournements ont été faits dans l’exploitation de cette ressource naturelle.

Dans un autre registre, il revient sur le dialogue lancé par Macky Sall. A en croire au candidat malheureux à la dernière présidentielle estime que ce dialogue servait au pouvoir de maquiller leurs failles dans la gestion du pays depuis 2012.