Demande de grâce pour Khalifa Sall : Ce que risque Me Khassimou Touré

Partagez sur :

Me Khassimou Touré assume, sans coup férir, avoir introduit la demande de grâce pour Khalifa Sall et Cie. Alors qu’il n’est pas l’avocat de l’ex-maire de Dakar, la robe noire risque de s’exposer à des sanctions.

Selon une source du journal Les Échos, le Bâtonnier a été saisi pour que Me Khassimou Touré soit traduit devant le Conseil de discipline de l’Ordre des avocats.

« Notre profession ne le permet pas. Le code de déontologie interdit qu’un avocat fasse une demande pour un client qu’il ne défend pas », déclare un des avocats de Khalifa Sall.