Boune Abdalah Dionne sur les 5 candidats retenus : « On n’a pas besoin d’être devin pour savoir qu’on ne dépassera pas ce chiffre »

Partagez sur :








Bien avant le décompte des parrains au Conseil constitutionnel, le Premier ministre, Boun Abdalah Dionne avait fait une sortie pour dire qu’il ne voyait pas plus de 5 à 6 candidats passer le filtre du parrainage.

« Certains m’on même qualifié de Saltigué. C’est la bon sens qui a guidé mes prévisions. Le parrainage demande 53 000 signatures, soit 0,8% du fichier électoral. Ce chiffre avoisine les 55 000 voix, qui étaient le coefficient pour avoir un députe. Aux Législatives de 2017, seuls 5 candidats avaient dépassés ce coefficient. On n’a pas besoin d’être devin pour savoir qu’on ne dépassera pas ce chiffre« , affirme le Premier ministre en marge de la rentrée politique du député Diop sy, organisée à Tivaouane.

Cette précision faite, Mahammad Boune Abdalah Dionne exhorte les acteurs politiques à ne pas mettre le feu dans ce pays , où les institutions fonctionnent normalement.

« Ce pays nous appartient à tous. La loi c’est la loi. Et jusqu’à présent, c’est le Code électoral et la loi électorale qui sont mis en oeuvre. Il n’y a pas de quoi créer une tension », rapporte L’Obs.