Balla Gaye 2« Si Eumeu Sène refuse toujours de m’affronter… »

Partagez sur :








Après son succès contre Modou Lô, Balla Gaye 2 a évoqué ses perspectives dans l’arène lors d’une rencontre avec la presse, hier. Selon lui, l’actuel roi des arènes est libre de ne pas l’affronter s’il le souhaite toujours.

« Il (Eumeu Sène) est libre de le faire. Le gars qui l’a terrassé, je l’ai battu deux fois, même si lui m’a  battu deux fois. Cela veut tout dire. Si son combat contre Modou est monté, ça sera un duel alléchant. Je suis prêt à attendre le vainqueur du combat (Koussi paré rek, na gneuwatt). Balla Gaye 2 est diffèrent des autres lutteurs. Ce que je fais, très peu de lutteurs peuvent le réaliser. Et je pèse bien mes mots. »

Revanches accordées à Gris ou Tapha Tine

« Comme je dis, personne n’a plus droit de refuser qui que ce soit. Si un lutteur le fait, il nage dans l’erreur. Gris Bordeaux, on peut bien se croiser, si Dieu le veut. Et je suis prêt pour l’affronter. C’est un adversaire comme les autres. La lutte n’a pas de logique. Eumeu Sène m’a terrassé deux fois et pourtant j’ai battu deux fois son bourreau, Modou Lô. Qui sait, on peut un jour se retrouver tous les trois pour des duels de feu. Mais je n’écarte personne. »

Les sanctions prévues par le CNG

« C’est l’enjeu du combat qui le voulait. Ce n’est pas un problème.  On a déjà discuté avec le Cng bien avant sur ces questions. Et nous allons accepter tout ce que le Cng décidera. Nous connaissons nos devoirs et nos droits. Il n’y aura pas de problème. Ça vaut la peine de recevoir une sanction financière de 20 millions. Car c’est un combat à ne pas perdre. Avec tout l’argent qu’a investi Aziz Ndiaye, il me fallait gagner mais surtout être en bon état. »

Décès d’un de ses fans à la Médina

« Je profite de cette occasion pour présenter mes condoléances à sa famille. Et je prie pour que son âme repose en paix. Je n’étais pas présent ce lundi pour l’enterrement à cause d’un agenda chargé, mais j’ai envoyé des émissaires qui m’ont représenté. Et sous peu de temps, j’irai présenter personnellement mes condoléances. »

 IGFM