Idrissa Seck: « Faire échec à la volonté du président sortant de se maintenir au pouvoir»

Partagez sur :








Le leader de rewmi, Idrissa Seck, à l’instar de Malick Gakou du Grand parti et de Cheikh Guèye, proche de Khaifa Sall, ont été au chevet des militants et responsables de Taxawu Sénégal qui ont été violentés par les forces de l’ordre alors qu’ils manifestaient contre le rejet de la candidature de leur leader Khalifa Sall.

« Nous sommes venus aujourd’hui au siège de notre frère et ami Khalifa Ababacar Sall constater l’agression dont ses responsables et militants ont fait l’objet avec une rare brutalité, comme l’état des lieux nous l’a montré », a soutenu, dans Les Echos, l’ancien Premier ministre et président de Rewmi venu les réconforter.

A l’en croire, ce déferlement de la violence policière est « le prolongement d’un plan qui demande une réponse solidaire, unitaire, de l’ensemble de l’opposition pour faire échec  à la volonté du président sortant de se maintenir au pouvoir contre le gré des populations ».

Auteur: Seneweb