Présidentielle – Bouba Ndour à certains chefs religieux: « il est difficile d’arbitrer quand on a montré son appartenance…. »

Partagez sur :








La présidentielle de février 2019 commence à inquiéter le peuple. Les signes avant coureur de la violence laissent certains à penser aux autorités religieuses quant à leurs interventions.

Dans l’émission « Jakarlo » sur Tfm, le directeur de programme de ladite télévision ne croit pas à l’intervention de certains chefs qui ont déjà montré leur appartenance politique.

« Il est difficile d’arbitrer quand on a montré son appartenance…. », dit-il!