Leur escapade a fini à la gendarmerie, puis au tribunal

Partagez sur :








Khady a comparu avec son bébé de deux mois dans les bras, au tribunal de grande instance. Appelée à la barre, elle confie l’enfant à la garde pénitentiaire. Son amie, qui est enceinte, est aussi appelée à comparaître. Elles sont jugées pour défaut de carnet sanitaire leur permettant d’exercer le métier de nuit. En effet, les deux filles étaient ensemble en boite de nuit. Malheureusement pour elles, leur escapade a fini à la gendarmerie. Car, elles ont conclu une partie de jambes en l’air avec des clients, qui devaient débourser chacun 60.000 francs.Mais l’un des clients qui n’était pas satisfait des services de Khady, a voulu récupérer son argent, ce qu’a refusé la fille. L’histoire a atterri à la gendarmerie, puis à la barre du tribunal de grande instance. Si à la gendarmerie les deux filles avaient reconnu les faits, à la barre, elles ont tenté de se disculper. Elles ont pris chacune 15 jours de prison pour non inscription au fichier sanitaire.