Am gnary dieukkeur : Comment la femme de l’émigré a été prise…

Partagez sur :








Mariés depuis le 30 novembre 2007, l’émigré, établi en Belgique, est actuellement dans une procédure de divorce avec sa femme. Une union d’où sont nés un jumeau et sa jumelle. Cependant, la conjointe qui aurait intenté la procédure semble animée par d’autres motivations.

Bigamie…
Car, non seulement elle aurait été démasquée dans une « bigamie flagrante » pour avoir contracté un premier mariage depuis le 23 janvier 2000, mais elle aurait abusé l’officier d’état-civil.

La plainte….

Mais pour établir sa bonne foi, l’officier d’état-civil aurait porté plainte contre la femme pour faux et usage de faux. Alors que l’enquête ouverte par le commissaire de police du 4ème arrondissement de la médina ne semble plus évoluer pour que la présumée « faussaire » puisse être édifiée sur son sort, c’est ce vendredi 6 mars que la procédure de divorce va se poursuivre en Belgique.

Le mari demande l’annulation du mariage…
L’ex-mari continue de demander au tribunal de prononcer l’annulation du mariage sur pied de l’article 147 du Code civil Belge.

Une affaire à suivre…